Google+
Facebook
Twitter
RSS

A quel âge investir dans l’immobilier locatif

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0Share on Google+0

Y a t-il un âge pour investir dans l’immobilier locatif

A quel âge investir dans l'immobilier locatif ?

A quel âge investir dans l’immobilier locatif ?

Le patrimoine immobilier se construit, lorsque les conditions sont réunis, au gré des possibilités financières mais aussi des opportunités. Investir dans l’immobilier locatif est un placement judicieux mais suivant les âges de la vie, les objectifs et les contraintes ne sont pas les mêmes. Petit point par tranche d’âge.

Investir dans l’immobilier locatif à 30 ans

Un crédit immobilier sur 20 ans ou 30 ans pour acquérir une résidence principale est une opération qui peut effrayer des actifs au début de leur vie professionnelle et, qui n’ont pas encore de visibilité concrète sur leur avenir. Toutefois la trentaine semble être un moment propice pour se lancer dans l’aventure et investir dans l’immobilier locatif. En effet, l’investissement locatif semble être un moyen intéressant de poser les premières pierres de son patrimoine immobilier. L’opération d’investissement locatif à moins d’impact sur le budget quotidien de l’investisseur et il est tout à fait possible de réaliser un investissement locatif sans apport. Le crédit immobilier contracté par l’investisseur pour acheter le logement immobilier sera remboursé progressivement par les recettes locatives générées.

Cet investissement immobilier, une fois remboursé, constituera de plus, un apport significatif pour l’organisme prêteur au moment de l’achat d’une résidence principale. Il pourra constituer également une source de revenu régulier pour réaliser d’autres projets.

Investir dans l’immobilier locatif à 40 ans

Vers la quarantaine, le particulier qui n’a pu devenir propriétaire pour des raisons financières, prix d’achat trop élevé par rapport à la surface souhaitée par exemple peut opter pour l’investissement locatif. Avec un projet immobilier cohérent les organismes prêteurs acceptent le prêt immobilier même sans apport financier conséquent, car elles- ci prennent en compte le rendement locatif du bien.
Investir dans l’immobilier locatif permet également de bénéficier d’avantage fiscaux par le biais de dispositifs de défiscalisation immobilière comme la loi Pinel, le dispositif Censi-Bouvard, le statut de LMNP etc… Ces avantages fiscaux, appliqués en échanges de certaines conditions permettent à l’investisseur en immobilier d’amortir une partie du prix d’achat de son bien. Ces avantages fiscaux peuvent être opportuns dans un contexte de carrière où la pression fiscale liée aux revenus a tendance à augmenter. Enfin, investir dans l’immobilier locatif à la quarantaine laisse une vingtaine d’année de vie professionnelle pour le remboursement de crédit et bénéficier d’une rente régulière grâce par le biais du rendement locatif ou bien faire du logement acquit une résidence principale.

Investir dans l’immobilier locatif à 50 ans

A la cinquantaine, le particulier, propriétaire de sa résidence principale a de fortes chances d’être sur le point de finir de payer son crédit principal. Le propriétaire retrouve donc une capacité d’emprunt qu’il peut mettre à profit pour augmenter son capital par le biais d’un investissement locatif immobilier. Il met ainsi à profit ses 10 ou 15 années restantes de vie active pour enrichir son patrimoine immobilier, avec l’objectif de se constituer un complément de retraite, ou faire du logement acquit, par la suite, sa résidence principale.

Tweet about this on Twitter0Share on Facebook0Share on Google+0
Réduisez vos impôts avec la loi Pinel !

Vous souhaitez investir dans l'immobilier locatif et Réduire vos impôts ? Jusqu'à 63 000€ de réduction d'impôts avec la Loi Pinel !